Relief amplifié

Description
Le principe est de faire ressortir sur la carte les sommets pour mieux comprendre le relief, en utilisant de la couleur de plus en plus foncée.

Variante

Commentaire
Pour réaliser cela avec Open Orienteering Mapper, créer un dégradé de couleurs, en mettant l’ordre prioritaire de la plus foncée à la plus claire .
Utiliser ensuite l’outil « remplissage  » ( = pot de peinture), en commençant par remplir les sommets. 
La limite sera le dessin de la carte si les courbes ne sont pas fermées.

Contributeur
GF-18  (Rédaction Nathalie Rauturier)

Micro Relais Miroir

Description
Le principe est de pouvoir faire un relais sur n’importe quel terrain dégagé (stade, prairie, plage…). L’installation des piquets doit être parfaitement symétrique, afin que toutes les équipes puissent faire le même relais (en cercle sur l’exemple).
Toutes les équipes ont les mêmes circuits, orientés différemment.
Chaque équipe a son propre départ et tout le monde court en même temps.
Dans l’exemple, la difficulté augmente pour chaque relayeur. La difficulté pour chaque relayeur peut donc être adaptée en fonction du public visé (école de CO, découverte, orienteurs expérimentés)

Retrouvez l’ensemble des cartes ICI

Variante
Vous pouvez rajouter des équipiers ou en retirer.
Vous pouvez augmenter le nombre d’équipe. Sur l’exemple, il est possible d’avoir de 2 à 8 équipes en même temps.
Possible de faire une arrivée pour chaque équipe à quelques mètres de chaque départ (impose un boitier départ et un boitier arrivée pour chaque équipe)

Commentaire
Pour des facilités de chronométrage : le premier relayeur valide le boitier départ (un boitier départ par équipe), chaque relayeur passe le doigt SI au relayeur suivant (pas de validation du départ), le dernier relayeur valide l’arrivée (commune à toutes les équipes sur l’exemple).

Exercice testé en club (école de CO), cela a beaucoup plu.

Contributeur
Eric Brassart

Boussole en folie

Description

Imprimer la feuille sur un support un peu durable (ex : papier pretex ou PVC).
Découper suivant les pointillés, vous avez 8 mini-cartes (réutilisables pour de multiples entrainements)
Nombre de participants : 8 + 1 animateur.
L’animateur, en courant (ou pas) dans un endroit quelconque, s’arrête là où il y a un peu d’espace et déclenche le feu d’artifice en distribuant une carte à chacun.
La position de l’animateur est le triangle, il faut se diriger dans la direction du cercle sur quelques mètres en utilisant la boussole et s’arrêter.
L’animateur fait le tour de chacun pour vérifier si c’est la bonne direction et donner le conseil adéquat à chacun.
Il récupère toutes les mini-cartes et recommence l’exercice.
On peut ainsi faire très rapidement progresser des débutants dans l’usage de la boussole, et cela quel que soit l’endroit. Il faut multiplier le nombre d’animateurs pour plus de participants.

Variante

Commentaire

Contributeur
Philippe Bailly

1,2,3 Orientation

Description
Voici une façon ludique pour apprendre à orienter sa carte.
L’animateur part avec le groupe. Les jeunes ne regardent pas leur carte, jusqu’à ce que l’animateur s’arrête. Quand l’animateur s’arrête au point A, il se met dos aux jeunes, dit 1, 2, 3 Orientation  et quand il se retourne, les jeunes n’ont plus le droit de bouger leur carte : elle doit être orientée. 123-orientation

Variante

Commentaire

Contributeur
Nathalie Rauturier

Top départ

Top départ
Tout poste

Description
Il s’agit de travailler le départ, le premier poste… et le POP
Volontairement le triangle de départ est sur un carrefour compliqué.
Seules les balises 31 à 38 sont posées, les balises 60 à 68 sont fictives.
La prise de carte se fait sur un des chemins. Faire partir 8 personnes en même temps. Consignes : au top départ, on prend sa carte, on la plie (c’est pour ça que le circuit donné ressemble à un vrai circuit), on l’oriente (avec la boussole), on fait la première balise (sans se laisser influencer par les autres)…et on revient.
Deuxième série : on change l’endroit de la prise de carte

  

Top départ 2
Exemple de carte donnée à un coureur

entrainement.Parcours 3
Autre exemple

Variante

Commentaire
Cet exercice est inspiré de faits rééls :

  • comment faire comprendre aux jeunes l’intérêt de la carte pliée, alors que souvent ils ont des circuits, qui ressemblent à des mouchoirs de poche. Ils prennent l’habitude de faire de l' »origami » et de plier leur carte, de façon à ne voir que leur circuit…et c’est suffisant. Du coup, lorsqu’ils ont une carte avec échelle adaptée, ils n’ont pas le bon réflexe
  • L’utilisation de la boussole est indispensable dans un cas comme ça pour démarrer, même si après, les HD10 et HD12 peuvent ne pas s’en servir du tout sur le reste du circuit. Comment arriver à introduire la boussole, comme instrument annexe (lecture de carte prioritaire…) mais indispensable quand même….

Contributeur
Nathalie Rauturier

Tête chercheuse

Description
Sur une zone pas trop grande et bien délimitée (ligne d’arrêt nette par exemple), placer des
postes bien visibles.
Chaque poste doit avoir une définition différente.
À l’aide de votre logiciel de traçage (ici Ocad), faire un export des définitions en IOF et des
définitions en texte. Bien modifier l’ordre des lignes entre les déf. IOF et celles en texte.
Intégrer les définitions sur la carte ou sur une feuille jointe (voir exemple).
Les participants ont une carte vierge (sans les postes) avec la zone délimitée.
Chacun doit retrouver quelle balise sur le terrain correspond à quel numéro d’ordre et à quelle lettre en texte.

Tête chercheuse

Variante

  • Peut être fait sans les définitions avec texte.
  • On peut donner un stylo aux plus petits pour qu’ils notent les postes au fur et à mesure sur le terrain. Les plus grands doivent le faire en mémo.
  • Ne pas dessiner la zone délimitée, la donner juste à l’oral.
  • Les définitions peuvent être plus ou moins dures

Commentaire
Pour les plus petits on commence avec des définitions utilisant seulement les colonnes 4 et 7. Bon exercice pour leur apprendre les points cardinaux.
On voit souvent nos jeunes louper des postes, car ils ne lèvent pas la tête pendant leur progression. Cet exercice peut les aider à le faire.
Il leur permet également d’apprendre ou d’approfondir leurs connaissances des définitions de postes.
Avec les variantes, on peut travailler la mémorisation

Contributeur
Eric Brassart

Distance mon amie

DescriptionDistance2
Sur une zone d’herbe assez grande (un stade peut convenir), on place des piquets à des distances différentes.
Chaque jeune va devoir allez se positionner au poteau (ou plot) qui est à la bonne distance.
L’ensemble de la ligne pointillée sert de ligne de départ pour la distance.

Variante
Les distances peuvent être plus ou moins longues suivant le niveau des jeunes (ou des adultes).

Commentaire
(NDOT*) On peut mettre dans un sac des distances sur des papiers. Les jeunes tirent un papier au hasard. Ils vont au plot, qui correspond. Si ils sont plusieurs au même plot, ils vérifient qu’ils ont la même distance. On peut aussi mettre, sous le plot, la réponse, pour que les jeunes puissent s’autocorriger.
Il peut aussi être intéréssant de faire l’exercice sur un petit bout de forêt

Contributeur
Eric Brassart

*NDOT= Note De O Traineur !

Polygones à la boussole

Description
Il s’agit à la fois d’apprendre à suivre un azimut et à estimer ses distances.
Au plus simple: exécuter un carré, de 100m par 100m, orienté au Nord . commencer par faire 100m au Nord, puis 100m à l’Ouest, puis 100m au Sud, puis 100m à l’Est. Logiquement, vous devez vous retrouver au point de départ.

Avec le calcul d’azimut: exécuter l’une des figures suivantes (en convenant au préalable d’une échelle)Polygone 1 Polygone 2

Variante

Commentaire
Aucun poste n’est posé, il faut être sur de l’estimation de ses distances et donc de l’emplacement théorique du poste

Contributeur
Nathalie Rauturier

Cartosol

Description
C’est un exercice, à faire, avec des jeunes pour leur première séance.
Poser un réseau de balises, la plupart seront visibles du point de départ.
Tracer plusieurs courses au score différentes, avec ce réseau de balises.
Les cartes restent par terre, les jeunes n’ont pas la carte en main, quand ils vont chercher la balise. Ils n’ont pas non plus les numéros des balises qu’ils doivent pointer.
L’objectif est de comprendre la relation carte-terrain.
« la maison c’est celle là, l’arbre c’est celui là, donc la balise c’est celle là…et je vais la pointer »

Variante
Les cartes peuvent être orientées au départ.
Au fur et à mesure, il est bien de les « désorienter », pour obliger les jeunes à les remettre orientées, avant d’aller pointer les balises

Commentaire
Il est difficile dès la première séance de penser à tout: orienter la carte, courir, trouver son chemin,…
Cet exercice permet de ne travailler qu’un point: la relation carte terrain, qui est l’enjeu fondamental de la COl

Contributeur
Nathalie Rauturier

Poursuite

Description
Tracer un circuit. Faire partie les coureurs les uns derrière les autres sur ce circuit, en les espaçant de 30 secondes. le circuit n’a pas de combinaison, comme pour un relais. Le but est de rentrer le premier.

Variante

Commentaire
Ce fonctionnement permet un engagement physique important. C’est aussi très ludique, pour une fin de séance d’entraînement.
Pour un groupe hétérogène, cela permet que chacun puisse se donner physiquement, à son niveau. contrairement au départ en masse, qui décourage souvent les moins physiques.

Contributeur
Nathalie Rauturier