Béret

Descriptionbéret
C’est une variante du jeu du béret.
Imaginons que vous avez 12 joueurs. Faites 6 équipes de deux. Dans chaque équipe, vous avez un joueur A et un joueur B.
Imprimez une carte à très grande échelle (1000ème) avec 12 emplacements de balises.
A chaque emplacement, vous posez entre 1 et 6 plots d’une couleur donnée. Vous faites attention à mettre des plots de couleur différents sur les emplacements qui sont proches les uns des autres.
Les cartes sont posées à 5 mètres devant les équipes, qui sont en ligne.
Vous appelez un joueur (A ou B), un numéro de la carte (de 1 à 12) et vous précisez la couleur du plot (si vous ne voulez pas qu’ils vous ramènent tous le mauvais plot). Les joueurs s’approchent des cartes pour mémoriser l’emplacement que vous venez d’annoncer. Ils ne savent pas si il y a 1 ou 2 ou 6 plots placés à ce point.. Ils vont donc tous courir, pas forcément dans la bonne direction ;). Lorsque les joueurs arrivent aux plots, ils en prennent un et reviennent au départ. Premier arrivé, premier servi, jusqu’à ce que tous les plots soient pris. Contrairement au vrai jeu du béret, seule la prise du « béret » est importante, afin de valoriser la lecture de carte. Vous appelez ensuite les autres joueurs, un autre numéro (et donc une autre couleur de plots). Une fois les 12 numéros appelés, chaque équipe comptabilise le nombre de plots récupérés. L’équipe ayant le plus grand nombre de plots a gagné.

Variante
On peut remplacer les plots par des « poissons » numérotés de 1 à 12 ou par des chocolats
On peut compliquer l’emplacement des plots, suivant le public qu’on a.

Commentaire
Pensez à bien noter la correspondance couleur de plots/ numéros de la carte en posant.
Cette variante du jeu du béret, proposé par la FFCO, a l’intérêt d’être très dynamique et de plaire à tous, petits et grands, débutants et expérimentés.
Il permet aussi, que personne ne soit en complet échec. Aucun joueur n’aura 0 plot à la fin à priori.
Attention, avec des adultes expérimentés, à rappeler les règles de bonne conduite: les coup d’épaule pour déstabiliser le concurrent à l’approche de la balise est interdit par exemple!

Contributeur
Nathalie Rauturier

Ce contenu a été publié dans Débutant, Les ludiques, Rester dans sa bulle/ résister à la pression. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.